Fermer

[Lecture] Le pensionnat des innocentes de Angela Marsons

Dernièrement, je vous ai proposé de découvrir ma chronique littéraire d’un roman publié aux éditions France Loisirs : Les beaux lendemains de Saint-Chanas. Il s’agissait d’un roman historique, cette fois, j’aimerais vous présenter un thriller qui m’a beaucoup plu.

Ce roman a été lui aussi publié chez France Loisirs et il s’agit du tout premier roman (traduit en français) de cette auteure.

Le Pensionnat des Innocentes

*

Résumé :

« En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus de la tombe qu’ils viennent de creuser.
De nos jours. Kim Stone, inspectrice au tempérament rebelle et solitaire, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue autour d’un foyer d’accueil où elle avait travaillé avant que le lieu ne soit entièrement détruit par les flammes. Un autre employé du foyer est à son tour retrouvé assassiné. Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, est profondément impliquée dans cette enquête. Au mépris des procédures, elle demande aux archéologues de commencer leurs fouilles : plusieurs squelettes sont retrouvés… »

Mon avis : 

Je n’ai pas du tout été déçue par la lecture de ce livre. Il s’agit d’un très bon premier roman pour Angela Marsons. Il me semble que nous devrions retrouver le personnage principal, Kim Stone, pour une prochaine enquête [après vérification, il existe déjà d’autres romans mettant en scène Kim mais ils ne sont pas encore traduits en français]. Je vous avoue que j’attends avec impatience de pouvoir lire un autre thriller de cette auteure.

L’histoire se lit facilement, une fois le livre ouvert, j’ai eu du mal à le reposer avant de l’avoir terminé tellement j’ai été captivée par le récit. On a envie de découvrir le(s) coupable(s) et surtout d’en apprendre plus concernant les secrets de Crestwood. On devine que des choses horribles s’y sont produites, et au cours du récit, il n’y a pas de détails « gore » inutiles.

Assez rapidement, je pensais avoir compris ce qu’il s’était passé, mais j’avais tout faux et les multiples rebondissements m’ont tenue en haleine jusqu’au bout. Ce n’est qu’à la fin que tout a été révélé, ce qui est, pour moi, gage d’un bon polar.

J’ai trouvé que les personnages étaient tous attachants à leur manière. J’ai été très touchée par Lucy (la jeune fille handicapée), mais j’ai également beaucoup apprécié le collègue de Kim : Bryant. D’ailleurs en parlant de Kim Stone, si au début du livre je ne l’aimais pas trop, au fur et à mesure que j’en ai appris plus sur elle et sa propre histoire, j’ai fini par m’attacher à son personnage que j’ai vraiment envie de retrouver rapidement.

Il s’agit, vous l’aurez compris, d’une lecture que je vous conseille fortement si vous êtes attiré par le genre. A titre indicatif, j’ai mis la note de 18/20 à ce roman sur Livraddict.

 

Avez-vous lu ce roman? Si oui, qu’en avez vous pensé? 

 

 

A propos de Booklets Of Kleio

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :